Malgré ses 1900 ch, la Battista est une voiture "propre".

La Pininfarina Battista est une voiture qui nous vient tout droit d'Italie. Elle a été présentée en totalité lors du Salon de Genève 2019, et contrairement aux apparences, ce n'est pas un concept, mais bel et bien un modèle qui sera commercialisé. La production de la Pininfarina Battista est limitée à 150 exemplaires, et les premières livraisons auront lieu dans le courant de l'année 2020. Après sa révélation à Genève, la Battista sera exposée un peu partout autour du globe, afin que la marque italienne puisse attirer les potentiels acheteurs. Elle a posé roues à Goodwood du 4 au 7 avril, mais avant, la voici dans la capitale britannique. 

Pininfarina Battista à Londres
Pininfarina Battista à Londres

Il n'y a pas de doute, la Pininfarina Battista est une très belle voiture. Pininfarina a fait un excellent travail pour donner du muscle et du caractère à cette voiture, tout en affichant une allure élégante. Elle est 100 % électrique, et n'émet donc aucun gaz carbonique. Les batteries ont été développées par Rimac, et permettent à cette hypercar d'afficher une autonomie d'environ 480 km ! Sous cette belle robe, les moteurs de la Battista délivrent une puissance phénoménale de 1900 ch pour 2300 Nm de couple ! C'est du jamais vu dans l'industrie automobile, même Ferrari, Lamborghini ou Porsche ne sont jamais allés aussi loin dans la course à la puissance. Avec de telles caractéristiques, la Pininfarina Battista expédie le 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes, et peut filer à une vitesse maximale supérieure à 400 km/h.

Pininfarina Battista à Londres

Si Pininfarina a envoyé la Battista à Londres, ce n'est pas pour rien. La ville inaugure à partir du lundi 8 avril 2019 sa "zone à ultra faibles émissions" ou ULEZ pour Ultra Low Emission Zone. Dans ce périmètre défini, seules les voitures 100 % électriques et certains véhicules thermiques (essence Euro4 et diesel Euro6) pourront rouler. Malgré ses 1900 ch, la Battista peut rouler dans cette zone, et c'est donc une occasion en or pour Pininfarina de montrer son nouveau chef-d'œuvre.