Avec Max Biaggi au guidon !

Si le marché de la moto électrique n'en est encore qu'à ses balbutiements et commence seulement à attirer de grands constructeurs comme Ducati et Harley-Davidson, Voxan compte bien continuer sa percée sur ce segment. Rachetée en 2010 par Venturi, la marque a totalement basculé dans l'électrique et a développé sa première moto Made in Monaco, la Wattman. Dessinée par Sacha Laki, celle-ci a d'abord été conçue pour être une moto de route avant d'être repensée dans une version haute performance.

Voxan annonce aujourd'hui se lancer à la conquête du record de vitesse des "motos électriques à une roue motrice, partiellement carénées, de moins de 300 kilos". Un record détenu par une Lightning SB220 pilotée par Jim Hoogerhyde, qui avait atteint 327,608 km/h en 2013. La tentative se tiendra durant l'été 2020 sur le lac salé d'Uyuni en Bolivie. Pour Venturi, ce sera l'occasion de célébrer le 20e anniversaire de son virage vers l'électrique, opéré après le rachat par Gildo Pastor.

Vingt ans d'expérience au service de ce record

La moto a été développée à Monaco par la même équipe qui s'est chargée de développer la propulsion de la Venturi VFE-05, la monoplace qu'engage actuellement le constructeur en Formule E. Pour tenter de battre ce record et de franchir la barre des 330 km/h, la Wattman sera pilotée par un grand nom de la moto, Max Biaggi. L'Italien fut quatre fois Champion du monde en 250 cm3, l'ancêtre de l'actuel Moto2, et fut l'un des deux pilotes de l'Histoire à remporter sa première course en catégorie reine. Il a également été deux fois Champion du monde de Superbike.

"J’ai toujours aimé les défis", a déclaré Biaggi. "Alors quand mon ami Gildo Pastor m’a présenté le projet de record du monde de vitesse ainsi que la Voxan Wattman, il était évident que j’accepterais. Gildo est à la fois un expert et un pionnier dans le domaine de la mobilité électrique. Sous son impulsion, le groupe Venturi Automobiles a établi plusieurs records et signé de nombreuses premières mondiales."

"Je suis fier que cette nouvelle étape dans ma carrière se déroule sous les couleurs Voxan et Venturi, avec qui j’ai d’ores-et-déjà commencé à travailler. Les ingénieurs et designers du département recherche et développement sont animés d’une détermination extrêmement motivante. Franchir ensemble la barre des 330 km/h avec cet engin ‘Made In Monaco’ démontrera encore un peu plus l’expertise du groupe dans son domaine."

Celui qui a fait de Venturi Automobiles une marque de voitures électriques, Gildo Pastor, ne cache pas sa joie de tenter un tel défi, mais également de pouvoir y impliquer un pilote du calibre de Max Biaggi : "Je connais Max depuis 15 ans, nos valeurs et nos passions sont communes. Nous nous retrouvons tous les deux aujourd’hui sur un projet qui nous ressemble et nous rapproche encore un peu plus."

"C’est un honneur de confier la Voxan Wattman à un pilote qui a marqué l’histoire de la compétition moto. Pour prendre part à cette aventure ambitieuse et, peut-être, inscrire les noms de Venturi et VOxan dans les tablettes, je ne pouvais que me tourner vers ce diable de Max ! Atteindre les 330 km/h représente un sacré défi pour une moto de cette catégorie mais j’y crois très fort. Ma foi en la mobilité électrique de haute performance est indéfectible depuis 20 ans !"

'