Découvrez un moyen simple de calculer l'autonomie de votre voiture électrique en fonction de sa consommation !

On le sait, l'autonomie est l'un des points clés des voitures électriques, l'un des éléments qui freine le plus les acheteurs. D'autant que si les constructeurs automobiles essayent tous de sortir des modèles avec des autonomies de plus en plus importantes, dans les faits, on le sait, celle-ci est toujours bien moindre en fonction de la vitesse ou encore de la température extérieure. Entre autre. 

Alors pour vous aider à estimer l'autonomie d'une voiture électrique, il est possible de faire un rapide calcul, comme pour une voiture à essence, qui pourra peut-être en rassurer certains sur la capacité de leur voiture électrique à arriver à destination. Ou pas ! 

Se familiariser avec de nouvelles données

Tout d'abord, il faut revenir sur certains termes inhérents à la mobilité électrique, et qui diffèrent de ce que l'on entend depuis toujours. Alors qu'il faut effectivement les litres, les litres aux 100 km ou encore le réservoir, il faut aussi se familiariser avec de toutes nouvelles données, comme la vitesse de recharge.

Saviez-vous jusqu'à maintenant pour votre voiture thermique à quel débit l'essence coulait dans votre réservoir pour le remplir ? Non ? Et bien sachez que pour une voiture électrique, la puissance de charge de la borne à laquelle vous vous branchez est primordiale !

Qu'est-ce qu'un kilowatt heure ?

On s'éloigne du sujet, revenons à nos moutons. Pour calculer l'autonomie de votre voiture électrique il vous faut comprendre le kWh, ou kilowatt heure. Et voici sa définition : le kilowatt heure désigne l'énergie fournie par la batterie au moteur, c'est-à-dire la quantité de kW que la batterie peut fournir en une heure d'utilisation. 

Ainsi, dans la fiche technique d'une voiture électrique, l'un des éléments les plus importants est la capacité de la batterie, exprimée en kWh. Pour simplifier au maximum, pour une voiture électrique avec un moteur de 50 kW (qui désigne la puissance) et une batterie de 50 kWh (qui désigne l'énergie), en parfait état, nous pourrions alors pousser le moteur à pleine puissance pendant une heure.

En réalité, c'est toujours un peu moins car la batterie sert à d'autres choses que seulement à propulser la voiture. Et elle perd aussi de l'efficacité à cause du froid par exemple. Donc ça peut varier. Mais le rendement d'une voiture électrique, donc la puissance utilisée pour la mouvoir, par rapport à celui d'une voiture thermique, est bien meilleur : on estime le rendement de la voiture thermique à 40 % (donc 60 % de l'énergie se perd, notamment dans le processus de combustion), contre 75 à 90 % pour une voiture électrique. 

La capacité de la batterie

Sur la fiche technique de votre voiture, vous allez donc être confronté à la capacité de la batterie, exprimée en kWh. Actuellement, elle se situe environ entre 20 kWh et 100 kWh. Pour que ce soit plus parlant, prenons deux exemples opposés, la Dacia Spring, et la Porsche Taycan Turbo S : 

La consommation en kWh/100 km

Venons-en à la consommation, car de la même manière que l'on parle de la consommation d'une voiture thermique sur 100 km (nombre de litres aux 100 km), la consommation d'une voiture électrique s'exprime aussi sur 100 km. Mais les litres sont remplacés par les kilowatts heure. On parle donc de kWh/100 km. Reprenons nos deux exemples opposés : 

Il faut bien préciser que ces données inscrites sur la fiche technique fournie par le constructeur automobile sont indicatives. Comme la consommation d'une voiture à essence. Cela peut changer en fonction de la conduite : en ayant le pied lourd, une voiture électrique comme une voiture électrique va consommer davantage. 

Quelle autonomie pour ma voiture électrique ?

Une fois que vous connaissez la capacité de votre voiture électrique, ainsi que sa consommation moyenne, vous pouvez calculer rapidement son autonomie estimée : divisez la capacité de la batterie (kWh) par la consommation moyenne (kWh/100 km), et multipliez le résultat par 100 puisque l'on parle aux 100 km.

  • Dacia Spring : (27,4 / 13,9) x 100 = 197 . La Dacia Spring, en se basant sur sa consommation moyenne, serait donc capable de 197 km d'autonomie. Contre 230 km comme affiché sur la fiche technique. 
  • Porsche Taycan Turbo S : (93,4 / 25,6) x 100 = 364 . La Porsche Taycan Turbo S, en se basant sur sa consommation moyenne, serait donc capable de 364 km d'autonomie. Contre 412 km comme affiché sur la fiche technique. 

Ces résultats sont évidemment indicatifs, et varient en fonction de votre conduite, et de la région et/ou de la saison. Sachant qu'en plus la capacité est toujours un peu moindre. Le mieux est encore, si vous roulez déjà en électrique, de relever votre consommation moyenne après plusieurs trajets "type", et de faire votre propre calcul pour être au plus près de votre autonomie !