Sur les voitures électriques, il n'y en a pas vraiment, bien qu'on trouve les mêmes commandes qu'une automatique et parfois même des palettes.

L'un des avantages des voitures électriques, c'est la simplicité de leur mécanique. Les moteurs sont relativement petits. Et la boîte de vitesses est pratiquement absente. En effet, un moteur électrique délivre un couple maximal dès le démarrage et dans une plage de fonctionnement si large (il peut atteindre jusqu'à 10'000 tr/min) qu'il est capable d'assurer une vitesse maximale adéquate avec un seul rapport de transmission. Mais si "physiquement" la boîte de vitesses n'est pas là, il y a toujours des contrôles et des fonctions équivalents.

Comme une boîte automatique

Qu'il s'agisse d'un levier classique, ou d'une série de boutons-poussoirs, la boîte de vitesses d'une électrique résume les fonctions de base de toutes les transmissions : D, R, N, P c'est-à-dire avant (Drive), arrière (Reverse), point mort (Neutral), parking (Parking), les positions communes à toutes les transmissions automatiques. Même si ici les deux premières, D et R, s'effectuent simplement en inversant la polarité et donc le sens de rotation du moteur, alors que la fonction point mort la laisse simplement inerte, et que P active un blocage mécanique de la transmission comme sur les transmissions classiques.

Le frein moteur et la fonction "B"

En outre, les modèles électriques ont également une fonction supplémentaire marquée de la lettre "B" (Brake) qui, dans la pratique, augmente la résistance électrique du moteur pendant la décélération, obtenant ainsi une double fonction : elle amplifie l'effet de frein moteur, donc réduit la vitesse, et augmente l'intensité de la récupération d'énergie.

Come funziona il “cambio” delle auto elettriche

Sur certains modèles comme l'Audi e-tron, cette fonction a été affinée grâce aux palettes situées derrière le volant. Mais contrairement à ce qui se passe avec les voitures thermiques, elles ne servent pas tant à modifier le rapport qu'à gérer, avec précision, la force avec laquelle la voiture est ralentie. Et donc la phase de récupération d'énergie. Cela signifie qu'en prévision d'un arrêt, par exemple un feu de circulation, nous pouvons progressivement ralentir la voiture électriquement, en obtenant plus de récupération d'énergie, et reporter l'utilisation des freins jusqu'à l'arrêt effectif.

Qu'en est-il des hybrides ?

Si pour l'électrique le principe est commun, pour ce qui est des hybrides il existe de nombreuses solutions différentes : certains modèles comme les Toyota Prius, Yaris, CH-R, Rav4 et Corolla Hybrid utilisent un réducteur qui "simule" le comportement d'une boîte de vitesses à variation continue, en coordonnant le moteur à combustion et le moteur électrique. D'autres, comme la Honda CR-V Hybrid, ne disposent pas de boîte de vitesses car ce sont généralement les moteurs électriques qui poussent la voiture, alors que dans les quelques intervalles où le moteur à combustion interne intervient, il est directement relié à la transmission par un embrayage et sans qu'il soit nécessaire de varier le rapport.

Come funziona il “cambio” delle auto elettriche

Le nouveau système PSA Hybrid est basé sur la chaîne cinématique des modèles à essence utilisant la même boîte de vitesses à 8 rapports mais avec un embrayage multidisque à la place du convertisseur qui facilite le débrayage et l'alternance entre le moteur à combustion et le moteur électrique. Dans tous ces cas, les fonctions qui peuvent être activées par le conducteur restent celles décrites ci-dessus (y compris le frein moteur). De plus, les hybrides ont également un bouton EV qui "force" la voiture à se déplacer uniquement en mode 100 % électrique jusqu'à ce que la batterie n'ait plus de jus, ou qu'on appuie trop fort sur l'accélérateur.

Galerie: Comment fonctionne la "boîte de vitesse" des voitures électriques