Les voitures électriques dont le prix dépasse 65'000 euros n'ont pas le droit au bonus écologique.

En 2020, les règles ont changé. Le gouvernement a décidé de modifier le barème du bonus écologique. Il était accordé à n'importe quel véhicule électrique, et ce, quel que soit son prix. Il est injuste d'accorder une aide à l'achat d'un véhicule coûtant plusieurs dizaines de milliers d'euros. On pense notamment à la Porsche Taycan dont les tarifs démarrent à plus de 100'000 euros. Ainsi, pour 2020, il a été décidé d'exclure du bonus écologique toutes les voitures électriques dont le prix dépasse 60'000 euros. Pour celles dont le prix est situé entre 45'000 et 60'000 euros, le bonus est divisé par deux, soit 3000 euros. Enfin, pour les autres, celles dont le prix est inférieur à 45'000 euros, l'aide accordée ne change pas, soit 6000 euros. 

Le bonus écologique devait inciter les automobilistes à rouler en électrique. En s'attaquant à cette aide, les spécialistes craignent que cela soit contre-productif. En effet, en Chine, le gouvernement a lui aussi changé les modalités pour l'obtention d'une subvention à l'achat d'un véhicule électrique. Résultat des courses, les ventes des véhicules à piles ont reculé. Toujours est-il que la décision du gouvernement français est en application depuis le 1er janvier 2020. Voyons voir quelles sont les voitures privées du bonus écologique.


Note : Ce diaporama ne prend probablement pas en compte tous les véhicules. Certains modèles non cités peuvent être concernés car leurs options viennent gonfler la facture finale pour dépasser 60'000 euros. On donne l'exemple du Ford Mach-E et de la Tesla Model 3.